ATTENTION !

« PAGES CHOCS » est une rubrique STRICTEMENT RÉSERVÉE à un public MAJEUR et AVERTI.

Elle contient des textes, des images, des vidéos qui peuvent être choquants pour des personnes mineures.

En cliquant sur PAGES CHOCS ou PLUS D’INFOS (dans cette rubrique) vous certifiez sur l’honneur :

Être majeur selon la loi en vigueur dans mon pays et que les lois de mon état ou mon pays m’autorisent à accéder à des sites pour adultes.

Questions à nos amis prêcheurs chrétiens


0000000da.jpg
Le prophète Jésus réalisa plusieurs miracles. Cependant, jusqu’à preuve du contraire, il n’attribua jamais leur mérite à sa propre personne mais il montra toujours que c’était la volonté de Dieu (l’Unique).
 «Je ne puis rien faire de moi-même», on peut lire dans Jean 5: 30.
«Mais, si c'est par le doigt de Dieu que je chasse les démons,…», on peut également lire dans Luc 11: 20
«Pourquoi m'appelles-tu bon ? Il n'y a de bon que Dieu», répondit Jésus à un disciple lit-on aussi dans Marc 10: 18)
Jésus avait aussi l’habitude de prier Dieu, le Créateur des Cieux et de la Terre, pour que les voeux se réalisent. En ce qui concerne le retour de Lazare à la vie, Jean 11: 41-42 déclare: «Ils ôtèrent donc la pierre. Et Jésus leva les yeux en haut, et dit: Père, je te rends grâces de ce que tu m'as exaucé..»
 
Simon (Pierre), un des principaux disciples, dit: «Hommes Israélites, écoutez ces paroles! Jésus de Nazareth, cet homme à qui Dieu a rendu témoignage devant vous par les miracles, les prodiges et les signes qu'il a opérés par lui au milieu de vous, comme vous le savez vous-mêmes.» (Actes 2: 22).
Même ceux qui furent les témoins oculaires de ces miracles savaient qu’ils étaient approuvés par Dieu et que Jésus n’était qu’un de Ses Prophètes.
Quant au fils de la veuve que Jésus avait ramené à la vie, ceux qui étaient présents proclamèrent: « disant: Un grand prophète a paru parmi nous, et Dieu a visité son peuple.» (Luc 7: 16).
 
Malgré cela, on remarque que les prêcheurs chrétiens tiennent à aller à l’encontre des préceptes du Christ et considèrent ses miracles de bonnes raisons pour croire à sa divinité. Ne serait-il donc pas légitime de leur poser ces questions :
 
Si Jésus Christ avait refusé qu’on l’appelle « bon », aurait-il accepté qu’on l’appelle Dieu ?
 
Pourquoi ne considérez-vous pas Moïse comme un dieu bien qu’il ait frappé la mer avec son bâton et l’eau se scinda ? (Exode 14: 16-29). Son bâton se transforma aussi en reptile (Exode 4:2-5).
 
 Pourquoi ne considérez-vous pas Josué (le Prophète Youchaa que Dieu (l’Unique) a cité dans le Coran sans le nommer dans le chapitre -18 :60-)  comme un dieu bien qu’il ait ordonné au soleil et à la lune de s’arrêter et ils lui obéirent? (Josué:10-13).
 
Pourquoi Elie (Ilyes, l’autre messager de Dieu « l’Unique » envoyé aux habitants de Damas) n’était-il pas considéré comme un dieu bien qu’il ressuscitait les morts ? (1 Rois 17: 20-22).
 
 Et qu’en est-il d’Elisée qui lui aussi ramenait les morts à la vie? (2 Rois 4: 32-35). Même après sa mort, les os d’Elisée ressuscitaient les morts. (2 Rois 13: 20-21).
 
Quant à Ezéchiel (37: 7-10), il ramena à la vie toute une armée de milliers de personnes. Et pourtant, aucun d’entre eux vous ne le considériez Dieu, ni même un dieu.
 
 
En vérité la personnalité de Jesús, ce grand Prophète mentionné 25 fois dans le Coran, sous le nom de Issa fils de Marie, alors que le Prophète Mohammed (sws) n’est lui, mentionné que 5 fois, a suscité des passions et des positions contradictoires. Il y a ceux qui l'ont combattu, ceux qui sont allés jusqu'à nier son existence ; ceux qui se sont acharnés contre les principes de la foi qu'il a pu diffuser, surtout ceux qui appellent à n'adorer que Dieu Seul, Unique. L'Islam lui a finalement rendu justice en le défendant, en confirmant sa mission de prophète de Dieu l’Unique (Allah en Arabe), et en reprenant son monothéisme, son appel à n'adorer que Dieu, Unique et Miséricordieux.